Club’Ouf d’Halloween (dimanche 11 novembre)


Dimanche 11 novembre, 20 h, Festive − [Facebook]

Cher journal,

Cette journée du dimanche 11 novembre 2018 fût une expérience très étrange que je tiens à partager. Peut-être l’ai-je rêvé ? En tout cas, mes souvenirs semblent embrumés.

C’était une fin de week-end comme il en existe tant. Mais l’ambiance était étrangement pesante. Le froid avait englobé la ville, la nuit était tombée. Dès 20 h, je fus arraché·e brutalement à ma rêverie par plusieurs individus m’invitant à les rejoindre dans une pièce qu’iels appelaient la Festive. Je ne sais pas ce qui me fit les suivre mais l’endroit que je découvris était sombre, bruyant et étrangement chaleureux. Iels me firent payer 5 € pour pouvoir y rester.

Je ne fus pas privé·e de nourriture, bien au contraire. Iels appelèrent ça un Club’Ouf et iels s’occupèrent plutôt bien de moi. Je ne subis pas de mauvais traitement mais j’eu la sensation d’y échapper de peu : la décoration de la salle vous aurait glacée le sang.

Heureusement pour moi, je n’étais pas seul·e : une centaine d’autres malheureux·ses m’accompagnaient dans ce moment suspendu. Je ne pus partir qu’après 00 h 00 environ. Lors de ma fuite, je pus constater que je me trouvais sur le site Descartes de l’ENS de Lyon, dans un terrain finalement connu.

D’après ce que je compris des autres, iels avaient pu réserver leur place pour cette cérémonie rituelle très étrange lors de permanences tenues du lundi 5 au vendredi 9 novembre, de 12 h 30 à 13 h 30 dans le Hall Monod ou dans le Forum Félix Pécaut.

Je ne sais pas si je reverrai un jour ces camarades. Je ne sais même pas si tout cela s’est vraiment produit.